Des cheveux longs en bonne santé : voilà tout ce que je demande ! Depuis un bon mois que j’utilise le shampoing douche bio au pamplemousse de la marque Coslys. Ce produit a tout pour plaire puisque son utilisation, son odeur et sa texture se rapprochent beaucoup d’un shampoing traditionnel. Tout en brillant de part ses labels One Voice et Cosmebio. Est-il pour autant à la hauteur de mes espérances capillaires ?

Coslys : shampoing douche 2 en 1

Coslys et sa gamme 2 en 1

Labels rassurants pour Coslys

Toute la marque Coslys est certifiée « One Voice » (absence de tests sur les animaux assurée sur l’ensemble de la chaîne de production) et Cosmebio (minimum 95% d’ingrédients sont d’origine naturelle et minimum 10% de l’ensemble des ingrédients est issus de l’Agriculture Biologique). Voilà deux excellents points pour Coslys !

Ce produit Coslys est également Made In France. Pour un format classique de 250g comptez 5,8 €.

Coslys : shampoing douche 2 en 1 pamplemousse bio

Utilisation facile

Comme je l’évoquais plus haut, ce shampoing douche au pamplemousse signé Coslys est facile et agréable d’utilisation. C’est même son point fort. De prime abord, on ne pourrait pas deviner qu’il s’agit d’un produit bio. Le packaging est moderne, l’odeur est très fraîche et la texture ressemble à du gel. J’aime beaucoup cet aspect « passe partout » car je pense que pour inciter les consommateurs à choisir un produit plus sain, il faut qu’il soit au moins aussi attrayant qu’un produit traditionnel chimique. Et c’est gagné pour Coslys de ce côté là. Vous partagez mon avis ? 

L’odeur de pamplemousse est surprenante pour un produit bio (je suis toujours un peu déçue des odeurs de plantes qui sentent fort). Par conséquent, c’est un régal d’ouvrir le flacon. Pour celles qui, comme moi, n’aiment pas les odeurs trop fortes en cosmétique, je vous rassure, l’odeur du fruit ne reste pas sur les cheveux ou la peau, ce qui me convient parfaitement.

Niveau texture, encore une bonne surprise : on est loin du produit bio impossible à appliquer puisque ce shampoing douche mousse bien pour un cosmétique bio. Une faible quantité suffit pour la peau et même avec ma crinière épaisse j’arrive à le répartir sur toute ma chevelure sans trop de soucis.

Le bémol ? Mes cheveux sont impossibles à démêler après l’utilisation de ce shampoing ! Même à l’aide d’un après-shampoing, je dois encore passer du temps à défaire les nœuds. Autant vous dire que je ne l’utilise qu’en le combinant avec un masque et j’en viens à bout grâce à ma brosse Tangle Teezer.

Je pense donc que ce shampoing est parfait pour les cheveux courts. Pour moi, c’est un produit sans chichi, qui fait bien son travail, c’est-à-dire, qui lave en douceur.

Coslys bio et one voice : shampoing cheveux secs

Composition shampoing douche Coslys pamplemouse

Je me suis penchée sur les ingrédients qui composent ce produit grâce au site de référence. Je vous expliquais plus haut qu’il mousse bien et c’est normal ! Malheureusement, il contient quelques ingrédients moins clean. C’est le cas notamment du tensioactif cocamidopropyl betaine (issus de la pétrochimie), qui est irritant. On note aussi la présence de benzyl alcohol, un conservateur légèrement irritant et de sodium coco sulfate, un sulfate listé comme « peu/non irritant » par la liste d’ingrédients d’UFC Que choisir publiée en février 2016, mais un sulfate tout de même. C’est dommage de retrouver ce type d’ingrédients dans du bio, même si c’est (pour le moment) encore autorisé.

Pas de panique cependant, si ce produit est autorisé par le cahier des charges Cosmebio, c’est qu’il correspond aux normes bio et qu’il est relativement doux. J’ai juste voulu être pointue sur la composition.

Ce produit est en définitive sympa à utiliser pour le corps car il est frais et il mousse bien mais devant la difficulté de démêlage de ma tignasse, je ne le rachèterai pas tant que j’ai les cheveux aussi longs. D’ailleurs, je trouve que mon cuir chevelu regraisse trop vite.

J’ai une petite question pour vous : pensez-vous que les labels bio suffisent à assurer la qualité ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *